Évènements

Conférence d'Égides - revoir les interventions du 30 juin

Vivre en réseau : les liens culturels et stratégiques dans la francophonie

Il s’agira de comprendre la façon dont la langue et la culture française ont un impact, ou non, sur les réalités des personnes LGBTQI, leur représentation d’elles-mêmes et dans leur lien avec l’international, notamment sur la manière dont la diversité sexuelle et de genre est considérée dans les cultures locales, influencées, ou non, par la colonisation.

Plus d'information sur la conférence : www.egides.org/geneve2021

Vous pouvez revoir les séances de la journée ici :

Programme de la journée


Conférence d'ouverture : Les réalités LGBTQI francophones et les enjeux décoloniaux

Discussion entre Lorena Parini et Barrack Rima.


Conférence thématique : Décoloniser les corps, libérer les voix, centrer les marges

Cette conférence se concentre sur les perspectives féministes intersectionnelles et décoloniales de la défense de l’égalité, de l’équité et de la justice dans nos communautés . Afin d’œuvrer à notre libération collective, il est essentiel de comprendre la nature "systémique" des multiples oppressions que nous affrontons. Il est tout aussi important de s'engager dans des processus de "désapprentissage" de nombreuses connaissances ou perceptions, qui nous ont été enseignées. Qu'est-ce qu'une approche « décoloniale » du militantisme pour les droits humains? Comment un plaidoyer « décolonial » peut-il être simultanément « féministe intersectionnel » ?  Quelle est la pertinence des perspectives féministes-intersectionnelles et décoloniales, notamment pour la défense internationale des droits LGBTQI, en particulier dans le monde francophone ? Enfin, cette conférence tentera de répondre à ces questions et à d'autres interrogations connexes. 


Table-ronde I – Raviver nos mémoires effacées, préserver nos cultures et nos identités

Deux villes, deux festivals. De Everybody’s Perfect à Genève au MQFF au plein cœur de Tunis, pour lutter contre l'invisibilisation du sujet queer. En effet, les deux initiatives, quoique de contextes différents, se coalisent pour mettre la lumière sur les vécus queers longtemps effacés. Le temps d'une festivité, le sujet queer se plante au milieu de l’espace public, et s’impose sur une scène culturelle et artistique, chose quiparaissait incompatible, voire impensable.

À ces deux initiatives, s’ajoute le collectif marocain Ellile qui puise son travail dans l’héritage afro-maghrébin pour faire valoir une sexualité plurielle qui n’a pas pu résister à la colonisation.

Témoignage