Évènements

Conférence d'Égides - revoir les intervention du 2 juillet

Vivre en santé : le bien-être et l’accès à la santé

Les oppressions systémiques vécues par les personnes LGBTQI ont de nombreux impacts sur leur santé de même que sur leur accès aux soins. Avec la pandémie de COVID-19, s’ajoutent aujourd’hui de nouveaux défis concernant la prise en charge de la santé globale, tant physique que mentale, des personnes LGBTQI.

Plus d'information sur la conférence : www.egides.org/geneve2021

Vous pouvez revoir les séances de la journée ici :

Conférence : « Les communautés LGBTQI francophones face à la COVID-19 »

Une discussion entre Victor Madrigal-Borloz, Expert indépendant des Nations Unies sur les questions d'orientation sexuelle et d'identité de genre , et Mariam Mannaï, chargé.e de programme à Égides, sur les impacts de la pandémie sur les communautés LGBTQI francophones.

Conférence thématique : « Grandir avec une expérience intersexe dans la francophonie »

L'existence d'une diversité de corps sexués chez toutes les populations du monde est un fait. L'expérience d'être né avec un corps différent de ce qui a été établi comme "homme" ou "femme" dans une société donnée peut tantôt revêtir des similitudes avec d'autres, tantôt s'en distinguer. L'ascendance de l'autorité médicale et de l'hospitalisation des naissances en occident a donné lieu à une expérience principalement dictée par la médecine, où pathologisation et modifications non consenties des corps domine. Les personnes intersexes d'occident et de francophonie qui ont grandi sous ce régime ont dû développer un activisme en réponse à cette autorité, inspiré de mouvements qui ont également affirmé le droit à l'autodétermination du corps. On ne peut cependant présumer que cette trajectoire soit la même partout en francophonie, notamment en Afrique subsaharienne. Apprendre à mieux connaître les réalités et les pratiques émergentes dans divers pays permet de mieux penser les solidarités et d'offrir des contrastes qui nous aident à comprendre avec plus de finesse les mécanismes à l'œuvre dans chacun des contextes. 

Table ronde I « La prise en charge du vieillissement des personnes LGBTQI »

Lors de cette table ronde, il sera question de faire un état des lieux de la question de la prise en charge du vieillissement des personnes LGBTQI+ dans la francphonie. Le panel d'intervenants nous donnerons à voir où nous sommes en sommes dans leur territoire respectif en mettant en perspective la question de la perte d'autonomie, la spécificité des personnes transgenres mais aussi les barrières au niveau de l'accès aux services de santé en appliquant une approche intersectionnelle. Les enjeux culturels et traditionnels seront aussi abordés pour compléter cette présentation. Les panelistes présenteront ensuite des solutions de terrain qui sont déjà mises en oeuvres, comme la création de logement commun, mais aussi de penser l'inclusion dans des lieux hétéronormatifs et la formation des professionnels de la gérontologie sur les réalités des personnes aînées LGBTQI+....

C'est une approche transverse et transnationale que les panélistes vous proposent pour enrichir les connaissances et améliorer demain la prise en charge des personnes concernées. 

Table-ronde II « Les personnes trans et non-binaires: enjeux d’existence et de résistance »

Les enjeux des personnes trans dans les pays francophones englobent des réalités différentes selon les territoires concernés. En effet, dans cette période où les enjeux d’existence sociale pour les personnes trans sont de plus en plus médiatisés, il est plus qu’important de soutenir les enjeux de résistance et plus particulièrement dans le domaine de la santé. L’accès aux soins demeure encore aujourd’hui une vraie gageure et plus particulièrement les besoins spécifiques en hormonothérapie qui pousse à l’automédication avec les risques en matière de santé que ça entraine.

Plus largement, la transphobie qui traversent les domaines de la santé et de l’éducation sera abordée lors de cette table ronde. L’objectif posé par le panel est le suivant :

Comment développer un plaidoyer pour remplir le vide dans les domaines de la santé et renforcer la mutualisation des savoirs des associations qui œuvrent déjà pour accompagner les collectifs et associations naissantes ? Cette production de savoir permettra une source d’enrichissement sous forme de plaidoyer pour amener les professionnels de la santé et des institutions, plus largement, à changer leur pratique et accompagner dignement les personnes concernées vers un mieux-être.