Aux Nouvelles 

Bulletin Aux nouvelles

Une revue de presse francophone de l’actualité LGBTQI

À chaque mois, dans chaque pays, la lutte aux LGBTQIphobies voit des avancées et des reculs. Pour suivre ce qui se passe dans les différentes régions du monde, Égides vous présente « Aux nouvelles », une revue de presse francophone de l’actualité LGBTQI. Ce bulletin vise à vous tenir informer des nouvelles législations, des arrestations, des jugements de cour et des sujets du moment.   

Cette revue de presse sera envoyée une fois par mois aux personnes qui désirent s’y abonner. Ainsi, même si vous êtes déjà inscrit à notre infolettre régulière, nous vous demandons de nous fournir votre consentement pour ce nouveau bulletin.   Pour s’abonner « Aux nouvelles », il suffit de s’inscrire ici :   

Avertissement : certaines nouvelles rapportent des faits violents et des meurtres de personnes LGBTQI. Nous les partageons par devoir de mémoire, avec une pensée pour toutes les personnes anonymes qui subissent des violences LGBTQIphobes sans obtenir d’attention médiatique.

Aux Nouvelles : août 2020

Afrique et Moyen-Orient

Au Cameroun, 4 jeunes arrêtés en juin ont été condamnés pour homosexualité, une femme trans a été relâchée de prison grâce à des donateurs ayant payé sa caution et une femme lesbienne est morte lors d’une rencontre.

En Tunisie, Human Rights Watch appelle à mettre fin aux tests anaux et demande la libération de deux hommes arrêtés pour homosexualité. La pandémie de COVID-#9 force également le report du festival de films queer.

En Arménie, la Cour d’appel pénale a statué qu’il n’y avait pas eu d’enquête appropriée sur une violente attaque homophobe survenue il y a deux ans et ordonne une nouvelle enquête.

Au Liban, les bureaux d’Helem Beyrouth sont dévastés après l’explosion dans le port.

En Syrie, un rapport du Human Rights Watch souligne les violences envers les personnes LGBTQI par les différents camps du conflit.

Amérique du Nord

Au Canada, un homme gay porte plainte à l’ONU contre l’interdiction du don de sang et Fierté Montréal dénonce les lois coloniales interdisant aux personnes trans migrantes de changer leurs papiers d’identité.

Aux États-Unis, San Francisco et New York honorent Marsha P. Johnson et Black Trans Lives Matter. La Chambre des représentants revient sur l’interdiction des personnes trans dans l’armée sous l’administration de Trump et l’Arizona est attaqué en justice pour l’absence de prise en charge des personnes trans. Avec les élections qui s’en viennent, Trump essaie de se faire passer pour un allié des personnes LGBTQI, ce qui est bien sûr dénoncé par les activistes locaux.

Amérique du Sud, Amérique Centrale et Caraïbes

Dans les îles Caïmans, les législateurs locaux qui refusaient de reconnaitre les unions civiles se voient rabrouer par le gouverneur qui les oblige à le faire.

En Argentine, une première série d’habitations pour les personnes trans voit le jour, considérée comme le premier quartier trans au monde.

Au Salvador, trois policiers sont condamnés pour le meurtre d’une femme trans. Amnistie internationale déplore cependant les difficiles conditions de vie des personnes trans au temps de la COVID-19.

Une nouvelle organisation voit le jour pour aider les personnes LGBTQI en Guyane française.

Asie, Pacifique et Océan Indien

Au Pakistan, une militante trans est arrêtée et mise dans la mauvaise prison pour s’être opposée à la transphobie. #justiceforjulia

En Thaïlande, on annonce qu’un projet de loi, qui serait déposé en octobre, permettra de reconnaitre les personnes trans dans des aspects spécifiques comme l’accès aux emplois, les services et les allocations.

Une entrevue avec le militant Jerome Yau dresse un panorama des enjeux de militance LGBTQI à Hong Kong.

En Inde, deux femmes trans sont retrouvées mortes, assassinées par un homme qu'elles avaient payé pour les aider à adopter un enfant. Les tribunaux y ont également protégé deux policières lesbiennes dont la relation venait d’être découverte par leurs familles.

Europe

En Pologne, les appels à soutenir la communauté LGBTQI polonaise s’intensifient, alors que le gouvernement multiplie les déclarations contre celle-ci. Ainsi, le ministre de la Justice a annoncé que les villes se déclarant zone sans idéologie LGBT et ayant perdu leur financement de l’Union européenne pourraient se voir financer par la Pologne. Au début du mois, des militant.e.s LGBT avaient été arrêté.e.s par la police pour avoir habillé une statue d’un drapeau LGBT, causant des manifestations dans tout le pays. Un couple gay s’est d’ailleurs rendu au Vatican pour demander l’aide du Pape.

Des enquêtes sont ouvertes en France suite à diverses attaques homophobes et en Belgique concernant un groupe de propagande haineuse anti-lgbtqi. À Malte, un couple gay est retrouvé abattu dans sa propriété, de même qu’un influenceur de 23 ans en Russie tandis que la Fierté d’Odessa en Ukraine est attaquée par des nationalistes.

En Suisse, la commission des affaires juridiques du Conseil des États a décidé de reporter le vote sur le mariage civil pour toutes et tous, à la déception des organisations LGBTQI. Par contre, la révision du Code civil en matière de changement de sexe (qui vise à faciliter la modification de l’inscription du sexe et du prénom sur seule déclaration de la personne auprès de l’état civil) continue son parcours au Parlement.

En Italie, le Parlement régional de Naples adopte un texte protégeant les personnes LGBT.

Au Royaume-Uni, un train arc-en-ciel circule pour sensibiliser la population et un parent trans et son fils font le « Tour de Trans ».

Thérapies de conversion

Même si l’église de Pologne cherche à faire légaliser les thérapies de conversion, de nombreuses municipalités ont, au contraire, pris des mesures pour les interdire. C’est le cas d’Anchorage, première ville d’Alaska aux États-Unis à le faire ainsi qu’à Queensland en Australie.

Représentations des personnes trans

Si un premier jeu vidéo avec un personnage principal trans arrive sur le marché, un doctorant nous parle du manque de représentation des personnages LGBTQI dans la littérature jeunesse tandis qu’une lettre ouverte rappelle au cinéma français que les acteurs et actrices trans existent.

Aux États-Unis, Jennifer Lopez présente un film sur le coming trans de l’enfant de sa sœur et les soeurs Wachowski confirment que le film La Matrice était bien une allégorie trans.

Bonne lecture!

Actualité